Après que vous ayez décidé de la forme et de l’emplacement de votre voile d'ombrage, plusieurs considérations sont à prendre en compte avant d’en étudier la structure. Une conception appropriée permettra à votre voile d’ombrage d’assurer correctement ses fonctions. Que ce soit une cour pavée , un jardin, un parking goudronné, une terrasse en bois, ou une piscine.

  • Y a-t-il des structures voisines qui pourraient être utilisées pour fixer la voile ?
  • Quel est le type de sol s’il faut envisager d’ implanter des poteaux ?
  • La zone recouverte est-elle très exposée aux intempéries ?

Ce sont ces aspects techniques qui, correctement pris en compte, vous permettront d’avoir une belle voile, bien tendue, solidement implantée et résistante dans le temps.

Si vous installez une voile à quatre coins, il faut prédéfinir des points d’ancrage hauts et des points bas. L’inclinaison de la voile ainsi défini permettra l’écoulement des eaux lors de fortes pluies, elle résistera mieux à l’usure générée, et votre voile y gagnera en esthétique.

Si la région est très exposée aux vents, les poteaux en acier ou en inox sont un choix plus judicieux que le bois qui est moins résistant. Avant de creuser pour implanter les massifs bétons qui vont accueillir les poteaux, assurez-vous qu’il n’y a ni câblage ni canalisation qui passe en sous terrain à cet endroit.

Si vous prévoyez des points d’ancrage sur des structures voisines, ne sous estimez pas la force des tractions exercées. Elles se multiplient par mauvais temps. En cas de doute, consultez un ingénieur, et n’hésitez pas à retirer vos voiles si avis de tempête.

Vous pouvez également télécharger notre guide de conception au format pdf.